JAPON

2 mois en stop & transports en commun

 

 旅人と


我が名呼ばれむ


初時雨

Nous avons vu l’extrême nord et l’extrême sud. Plus que les paysages, se sont les gens que nous garderons en mémoire. L’auto-stop est le plus sûr moyen de déguster jour après jour la délicieuse bienveillance de tout un peuple. Non le Japon n’est pas noyé sous les gadgets high-tech, les Nippons ne sont pas tous stressés, loin de là. La nature, bien que nous l’ayons sentie hostile pour les Japonais recouvre une grosse partie des Iles, la couverture forestière y est même supérieure à celle du Bhoutan ! Pour notre prochain voyage, nous apprendrons le Japonais afin de mieux capter le fond des choses et tenter de décrypter cette culture si différente.

 tabibito to  waga na yobaremu – hatsushigure  *   voyageur  ainsi m’appellera-t-on – première bruine  *   芭蕉 BASHÔ (1644-1694)

Nous avons boudé Naha la post américaine, pour voler tout au sud du sud japonais. Ishigaki et ses voisines se trouvent à un jet de pierre de Taïwan. Le Hawaï japonais avec plages et forêts primaires subtropicales.
Okinawa constituait autrefois un royaume indépendant appelé Pays de Ryūkyū. De son commerce florissant avec la Chine, reste les Shisa, lions-chiens protecteurs des maisons îliennes. De son indépendance, reste une forte culture animiste où les femmes ont un rôle important.  En 1879 son territoire sera finalement incorporé à l’Empire japonais. Durant la seconde guerre mondiale Okinawa perd un quart de ses habitants et l’archipel reste administré par les États-Unis jusqu’en 1972.

Kyushu

» » »

à suivre



Honshu »

Honshu

» » »

à suivre



Une belle poudreuse, réputée mondialement. Il ne nous en fallait pas plus pour affronter le froid venu de la grande voisine, la Sibérie. Hokkaido, nord nippon, territoire des Aïnous, minorité ethnique autrefois persécutée. Qu’en reste-t-il ? Une culture engloutie qui tente de refaire surface, une honte de son appartenance, encore ancrée.
Première surprise, la station de ski Niseko est plus australienne que japonaise.
Deuxième surprise, les sièges des remontées mécaniques sont du temps où les skis étaient en bois et les normes de sécurité le dernier soucis de…tout le monde. Moderne le Japon ?